Le Ghana lève 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux

17 sep 2014

Le Ghana a levé jeudi 11 septembre un milliard de dollars (772 millions d’euros) sur les marchés internationaux.

Le Ghana a levé jeudi 11 septembre un milliard de dollars
(772 millions d’euros) sur les marchés internationaux. L’emprunt obligataire a été sursouscrit à trois milliards de dollars, au taux de 8,125 pour cent, qui se situe en deçà des prévisions des analystes, a déclaré Seth Terkper, le ministre ghanéen des Finances. «
Les investisseurs ont tenu compte des perspectives à long terme de l’économie ghanéenne (…) Nous espérons avec l’aide du Fonds monétaire international sortir très bientôt de nos difficultés actuelles
», a-t-il ajouté dans un communiqué repris par Reuters. Le pays connait en effet des difficultés économiques depuis quelques années et a entamé des discussions avec le Fonds monétaire international pour une aide financière. Le gouvernement a emprunté environ 6,3 milliards de cedis (1,3 milliard d’euros) auprès de prêteurs nationaux et étrangers au cours des trois premiers mois de cette année, poussant la dette totale du pays à 58,4 milliards de cedis, selon des chiffres officiels publiés par Modern Ghana.
La Banque du Ghana a par ailleurs indiqué que la dette du pays se situe à plus de la moitié du produit intérieur brut du Ghana. L’emprunt obligataire devrait permettre au pays de rembourser une partie de ces emprunts et de financer des grands projets nécessaires à la diversification de son économie.