Le crédit à la consommation en hausse au Maroc

10 juil 2012

Le crédit à la consommation au Maroc a connu une période de croissance ces dernières années malgré la crise économique mondiale, selon le dernier rapport annuel de l'Association professionnelle des sociétés de financement (APSF).

Le crédit à la consommation au Maroc a connu une période de croissance ces dernières années malgré la crise économique mondiale, selon le dernier rapport annuel de l'Association professionnelle des sociétés de financement (APSF).
A fin 2011, l'encours des crédits à la consommation s'est en effet établi à 43 milliards de dirhams (3,9 milliards €), en progression de 4,5 pourcent par rapport à la fin de l'année 2010, précise le rapport, dont les extraits ont été publiés par Maghreb Arab Presse.
Les concours à l'économie des sociétés de crédit-bail et des sociétés de crédit à la consommation ont également connu une progression de 7,1 pourcent par rapport au mois de mars 2011. Cette progression s'explique notamment par l'encours des prêts personnels qui s'est élevé au premier trimestre
ainsi que par celui du secteur automobile. De plus, les taux d'intérêts ont sensiblement baissé au cours de ces dernières années, malgré une croissance économique relativement soutenue, grâce à une inflation qui est restée maîtrisée avec un système gouvernemental de subvention des produits de base, rapporte le journal La Vie Eco. La publication cite également une surliquidité du système bancaire qui a encouragé la concurrence entre les banques après la déréglementation des taux débiteurs. Enfin, selon le rapport 'Doing Business' 2012, les efforts du gouvernement marocain dont la mise en place d'un bureau de crédit privé en 2009 et la facilitation de l'accès des emprunteurs à leur information de solvabilité pour qu'ils puissent contrôler l'exactitude de l'information, ont également permis d'augmenter le volume des prêts.