Le Cameroun s'apprête à émettre plus de 381 millions € d'obligations

26 avr 2012

Le Cameroun envisage de procéder à une nouvelle émission de titres publics pour un montant de 250 milliards de francs CFA (381,1 millions d'Euros), a annoncé le ministre camerounais des Finances la semaine dernière.

Le Cameroun envisage de procéder à une nouvelle émission de titres publics pour un montant de 250 milliards de francs CFA (381,1 millions d'Euros), a annoncé le ministre camerounais des Finances la semaine dernière. Le gouvernement espère ainsi contribuer au financement de projets d'investissement d'envergure parmi lesquels des infrastructures portuaires et énergétiques. Il s'agit également de diversifier les sources de financement de l'économie nationale avec le recours au marché financier: "Nous voulons quitter le palier des institutionnels et atteindre les particuliers et les entreprises privées", a expliqué le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, cité par l'agence de presse Xinhua. De nombreux emprunts obligataires ont été émis avec succès en Afrique ces derniers mois, permettant aux états africains et institutions de financement de lever des fonds pour poursuivre leurs activités, telles que le financement des PME ou des infrastructures. Le Mouvement des entrepreneurs du Cameroun (Mecam) pense notamment que l’exploitation intelligente des emprunts obligataires lancés par l’Etat est un facteur clé pour améliorer le financement des Petites et moyennes entreprises. "L’Etat lance un emprunt obligataire pour financer les activités des Pme/Pmi. Le taux de souscription peut rester à 5,6 pourcent comme lors du premier emprunt. Après avoir récolté l’argent, il le met à la disposition des Pme qui apportent la valeur ajoutée à un taux de huit pourcent, par exemple", a déclaré le porte-parole du Mecam, Anselme Kemva, au journal La Nouvelle Expression.