Le Cameroun lève 7 milliards FCFA sur le marché de la BEAC

29 nov 2016

Le taux de souscription de l'emprunt obligataire a atteint 100,6 pourcent.

Le Trésor public camerounais a réussi à mobiliser l'intégralité des sept milliards de francs CFA (€ 10,7 millions) sollicités sur le marché des titres publics de la banque centrale des États de la CEMAC le 16 novembre dernier. Selon le gouvernement, l'argent levé permettra de réaliser d'importants projets d'investissements dans les domaines des routes, de l'approvisionnement en eau potable et de l'électrification. Le taux de souscription a atteint 100,6 pourcent, et ce, dans un contexte d'essoufflement de l'intérêt des investisseurs pour la dette de nombreux pays africains, du fait de la chute des cours mondiaux du pétrole brut. Le Cameroun prouve donc une nouvelle fois son attractivité. Le dernier emprunt obligataire du pays, lancé en septembre dernier pour un montant initial de 150 milliards de FCFA, avait récolté des souscriptions atteignant 173,145 milliards. Fin juillet, un autre emprunt obligataire avait également remporté un franc succès, avec 16,5 milliards de FCFA proposés pour une demande initiale de 7 milliards, soit un taux de souscription de 235 pourcent.