L’autorité de développement de crédit de l’USAID mobilise un montant record de financement en Afrique

21 oct 2015

Au cours de l'exercice 2014, l'USAID a conclu 23 garanties DCA en Afrique, faisant plus de 382 millions $ de financement disponible pour les entreprises à travers le continent.

Le programme de garantie de crédit de l'USAID, l'Autorité de développement de crédit (DCA), fournit des garanties partielles de crédit qui débloquent des prêts au secteur privé en Afrique. Pour l'exercice écoulé, le portefeuille DCA de l'USAID en Afrique a augmenté de 23
%, marquant le montant le plus élevé de financement qui ait jamais été mis à la disposition des entreprises africaines à travers le DCA.

Au cours de l'exercice 2014, l'USAID a conclu 23 garanties DCA en Afrique, faisant plus de 382 millions $ de financement disponible pour les entreprises à travers le continent. Ce financement est le plus important que l'USAID a jamais mobilisé au travers des garanties de crédit DCA en Afrique au cours d'un exercice fiscal - un reflet de l'attention accrue de l'USAID sur l'engagement avec le secteur privé en vertu de son nouveau modèle de développement.

Cette année record s'est ajoutée à un portefeuille déjà vaste de garanties DCA en Afrique. Le portefeuille DCA Afrique possède maintenant 193 garanties actives, mettant collectivement 1,7 milliard $ disponible en financement pour les entreprises opérant dans les secteurs prioritaires tels que l'énergie, l'agriculture et la santé. Collectivement, ces garanties ont facilité des prêts pour 54.000 emprunteurs, dont 58% étaient des femmes ou des entreprises appartenant à des femmes.

Les Garanties soutenant les initiatives du président Obama " Power Africa " axée vers l'énergie et " Feed the future " orientée agriculture ont comptées pour la majorité de la croissance dans le
portefeuille
Africain DCA durant l'année dernière.

L'an dernier seulement, l'USAID a conclu quatre garanties DCA à l'appui des priorités de " Power Africa ", mobilisant 150,5 millions $ en financement pour faciliter l'augmentation de la production d'énergie, ajoutant des mégawatts aux réseaux nationaux, et permettant un accès accru, reliant les ménages et les petites entreprises au réseau électrique, qui étaient là les deux principales priorités de l'initiative " Power Africa ".

L'USAID continue également d'utiliser les garanties du DCA pour accroître l'accès au financement pour les PME et les entreprises agroalimentaires afin soutenir les objectifs futurs. Il y a Inclus dans le portefeuille de garanties DCA de cette année est une garantie de 50 millions $ avec LAFCO, une compagnie de prêt soutenue par AgDevCo, KfW, et Root Capital, qui fera des prêts de capital sur mesure adaptés aux agro-entreprises qui engagent directement les petits exploitants agricoles dans dix pays d'Afrique sub-saharienne différents. En outre, l'USAID s'est mise en partenariat avec le Fonds africain de garantie afin d'émettre conjointement une garantie DCA de 40 millions $ soutenant les prêts Oikocredit vers les institutions financières innovatrices non-bancaires, les institutions de microfinance, les PME dans 33 pays africains différents.

Pour l'avenir, les garanties DCA vont continuer à soutenir le développement en Afrique, notamment dans les secteurs de l'agriculture, de l'énergie, la santé, et de l'eau. Visitez le site Web du DCA ou contactez le chef d'équipe DCA Afrique : Megan Rapp (mrapp@usaid.gov) pour en savoir plus à propos du DCA et les possibilités de partenariats entre votre organisation et l'USAID pour débloquer le capital pour les emprunteurs sous desservis en Afrique.