Lancement de l'initiative Boost Africa

24 nov 2016

Elle va favoriser l’innovation et l’esprit d'entreprise sur l’ensemble du continent africain.

La Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission européenne ont lancé le 21 novembre l'initiative Boost Africa, qui soutient les petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique. L'initiative Boost Africa repose sur trois piliers intégrés : un programme d'investissement, un mécanisme d'assistance technique et un laboratoire d'information et d'innovation. " Elle soutiendra l'esprit d'entreprise et l'innovation en Afrique et qui alimentera les nouveaux talents du continent. Il s'agit donc d'une manière concrète d'aborder les facteurs à long terme qui alimentent la pauvreté, l'instabilité et la fuite des cerveaux, un grand nombre de ces facteurs étant à l'origine de la crise des migrants qui nous frappe tous ", a déclaré Werner Hoyer, président de la BEI. Boost Africa contribuera à renforcer l'essor, en Afrique, d'un écosystème d'entreprises efficaces en soutenant, de façon durable, les étapes les plus précoces et les plus risquées de la chaîne de valeur entrepreneuriale. Elle entend également stimuler le potentiel entrepreneurial des jeunes africains et les amener ainsi à créer des entreprises performantes et innovantes, à même de relever les défis de la concurrence régionale et mondiale, d'attirer des investissements directs nationaux et étrangers, de créer de nouveaux emplois de qualité et de contribuer à une croissance économique durable et inclusive. Grâce à un premier investissement mixte de 150 millions d'euros au maximum, Boost Africa devrait mobiliser jusqu'à un milliard d'euros en investissements supplémentaires dans un secteur à forte croissance et soutenir plus de 1 500 jeunes entrepreneurs et PME sur l'ensemble du continent.