L'Afrique du Sud et Abu Dhabi coopèrent pour développer leurs secteurs financiers

11 aoû 2016

Il s'agit de promouvoir le développement continu de produits financiers.

Le régulateur des services financiers de l'Afrique du Sud (FSB) a signé un protocole d'accord (MoU) avec la zone financière d'Abu Dhabi (ADGM) afin de permettre une plus grande collaboration en matière de réglementation ainsi que de faciliter l'échange d'informations.

« Ce protocole offre aux deux institutions l'occasion de renforcer les liens entre les deux pays, favorisant ainsi l’intégrité, l’efficience et la solidité financières à travers une réglementation adaptée dans leurs territoires respectifs » a déclaré Dube Tshidi, le directeur du FSB, dans un communiqué.

Richard Teng, le PDG de l'ADGM, a ajouté : « Le protocole d'accord marque notre ambition partagée de favoriser une plus grande protection des investisseurs et de soutenir l'innovation et le développement continu de produits financiers ».

Le secteur financier en Afrique du Sud est bien développé et comprend 30 banques avec près de 4000 agences.

La Bourse de Johannesburg est actuellement la 19ème bourse du monde en terme de capitalisation boursière. Il s'agit de la plus grande place financière du continent africain.