L'Afrique du Sud émet avec succès un emprunt obligataire de 1,25 milliard de dollars sur les marchés internationaux

15 avr 2016

L'opération a été sursouscrite plus de deux fois.

L'Afrique du Sud a émis avec succès un emprunt obligataire sur dix ans de 1,25 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros) sur le marché international des capitaux, qui a été sursouscrit plus de deux fois.

Le gouvernement sud-africain a déclaré dans un communiqué de presse que le succès de la transaction reflète la confiance des investisseurs dans le cadre macro-économique et « la gestion budgétaire prudente » du pays.

Cet emprunt financera partiellement les engagements en devises du gouvernement.

Le Trésor a déclaré en février que l'Afrique du Sud prévoit d'emprunter 4,5 milliards de dollars sur les marchés financiers mondiaux au cours des trois prochaines années.

Selon The Africa Report, le Trésor a souligné que la perception des risques associés à l'octroi de prêts ou à l'investissement en Afrique du Sud a augmenté au cours des derniers mois, augmentant ainsi les coûts d'emprunt.

Les coûts relatifs à la dette nationale devraient ainsi augmenter de 15,3 milliards de rands (890 millions d'euros) au cours des deux prochaines années.

Cette annonce intervient alors que le ministre des Finances du pays, Pravin Gordhan, a déclaré que l'économie sud-africaine est « en crise », car elle fait face à une croissance faible, 25 pour cent de chômage et une pauvreté généralisée.