L'AFD entre en partenariat avec une banque égyptienne pour améliorer le financement des PME

14 oct 2015

Une enveloppe de 80 millions d’euros soutiendra les PME et le secteur des énergies renouvelables.

L'Agence Française de Développement (AFD) et la Commercial International Bank (CIB) viennent de signer une lettre d'intérêt pour un montant global de 80 millions d'euros visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) et le secteur des énergies renouvelables en Égypte. Ce financement comprend une ligne de crédit de 20 millions d'euros de Proparco, filiale de l'AFD dédiée au financement du secteur privé, pour promouvoir l'accès des PME aux services financiers. Une ligne de crédit de 60 millions d'euros de l'AFD sera également fournie pour le financement de projets à bénéfice Climat, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables. La CIB et le Groupe AFD ont déclaré dans un communiqué que cette initiative devrait en particulier permettre de catalyser des financements du secteur bancaire local ou international vers des projets d'énergies renouvelables portés par le secteur privé. En outre, ce financement s'inscrit pleinement dans l'Agenda COP 21, dont l'un des enjeux porte sur la mobilisation des financements privés pour promouvoir la lutte contre le changement climatique. La signature a eu lieu la semaine dernière dans le cadre de la visite en Égypte du Premier ministre français, Manuel Valls.