L’adoption des services bancaires mobiles de la FNB en hausse en Afrique

19 jan 2012

De plus en plus de Sud-Africains adoptent les services bancaires mobiles de la First National Bank (FNB).

De plus en plus de Sud-Africains adoptent les services bancaires mobiles de la First National Bank (FNB). Au mois de décembre 2011, elle a procédé à plus de 25 millions de transactions dont la valeur dépassait les R2,7 milliards (263 millions d’Euros), une somme qui n’atteignait que les R1,7 milliards en 2010 durant la même période. Selon l’institution financière, ce phénomène serait du au fait que les clients considèrent ce système sans danger et qu’ils y voient une façon plus pratique de transférer leur argent. Le Directeur Général de la FNB Ravesh Ramlakan a expliqué que durant la période de Noël, plus de 600.000 personnes ont visité le site internet mobile de la banque. "Tous ceux qui ont accès à un réseau de téléphonie mobile peuvent l’utiliser. Il n’y a pas de téléchargements compliqués ou d’exigences spéciales concernant la carte SIM et l’inscription est gratuite," a-t-il ajouté. De plus, la solution est bénéfique aux consommateurs puisqu’elle leur permet d’accéder à des services bancaires à tout moment, peu importe où ils se trouvent. Lors de la conférence How We Made It In Africa qui s’est déroulé l’année dernière, la Directrice Générale de First National Bank eWallet Solutions Yolande van Wyk a expliqué que le secteur des services bancaires mobiles est l’un de ceux qui connaissent la plus forte croissance au sein de l’industrie des services financiers en Afrique du Sud.