La Tunisie bénéficie d’une garantie de prêt de 500 millions de dollars des États-Unis

08 juin 2016

Cette garantie va permettre au pays d’emprunter à un taux de deux pour cent ou moins.

Les États-Unis viennent d’accorder une garantie de prêt à la Tunisie qui va lui permettre d’emprunter 500 millions de dollars (440 millions d’euros) à des taux réduits sur les marchés financiers internationaux.

« La valeur de ce prêt est de 500 millions de dollars, sa durée est de cinq ans et la garantie américaine va nous permettre d’emprunter à un taux de deux pour cent ou moins, au lieu de six ou sept pour cent si nous étions sortis seuls sur le marché », a déclaré le ministre tunisien des Finances Slim Chaker.

L’émission d’un eurobond d’un milliard d’euros, qui était prévue pour avril 2016, a ainsi été reportée au semestre prochain.

« L’accord vise à soutenir la Tunisie alors qu’elle poursuit d’importantes réformes économiques qui fourniront les bases à la croissance et la prospérité », a souligné le département d’État américain dans un communiqué.

Les fonds levés serviront notamment à financer le déficit budgétaire tunisien. Le pays d’Afrique du Nord est en difficulté après que deux attentats terroristes ont frappé l’industrie du tourisme l’an dernier, dont les effets désastreux s’ajoutent à la crise politique qui a touché le pays en 2011.

La Banque mondiale prévoit ainsi de prêter à la Tunisie cinq milliards de dollars sur cinq ans pour relancer son économie.

Le gouvernement américain avait déjà accordé une garantie similaire à la Tunisie en juin 2014 pour un emprunt de 500 millions de dollars.