La pénurie mondiale des financements du commerce s’aggrave, selon la CCI

10 oct 2016

La majorité des répondants au dernier sondage mené par la CCI fait état d’une pénurie mondiale de crédits commerciaux.

La pénurie de crédits commerciaux s'aggrave au niveau mondial, selon le nouveau sondage 'Global Survey' de la Chambre de commerce internationale (CCI). La majorité des répondants (61 pourcent) fait état d'une raréfaction mondiale des financements du commerce, alors que seulement 52 pourcent d'entre eux ont signalé une augmentation de leur activité de financement du commerce, par rapport à 63 pourcent en 2015 et 80 pourcent en 2012. Le commerce intra-africain a toutefois montré des signes de croissance, représentant près de 18 pourcent du total des échanges de la région en 2014, contre 10 pourcent en 2010. Cependant, les comptes d'investissement intra-africains ont représenté seulement 12 pourcent de la valeur totale des investissements en Afrique, par rapport à 33 pourcent en Asie. En outre, 66 pourcent des entreprises estiment que l'accès au crédit est un obstacle important au commerce en Afrique. " Le manque de financements pour le commerce en Afrique est estimé entre 110 et 120 milliards de dollars. Une estimation beaucoup plus élevée que la précédente, qui était de 25 milliards de dollars. La chute des cours des matières premières a créé un pénurie de liquidités pour de nombreuses banques dans toute la région ", a déclaré Vincent O'Brien, un membre du comité exécutif de la Commission bancaire de la CCI. Le Global Survey montre également que les petites et moyennes entreprises ont essuyé 58 pourcent des rejets, bien qu'elles aient été à l'origine de 44 pourcent des dossiers de crédits commerciaux. En outre, 90 pourcent des répondants estiment que le coût et la complexité des exigences de conformité liées à la réglementation anti-blanchiment de capitaux sont des obstacles à l'accès au financement du commerce.