La Fondation Bill & Melinda Gates va participer à la réunion SWIFT sur l'Ile Maurice

26 avr 2016

L'objectif est de trouver de solutions pour fournir des services financiers aux populations non bancarisées en Afrique.

La Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé qu'elle se joindra à la première réunion du Groupe consultatif africain SWIFT (AAG) le 16 mai sur l'île Maurice, ainsi qu'à la Conférence régionale africaine (ARC), afin de définir des domaines de collaboration pour la prestation de services financiers aux populations non bancarisées en Afrique.

David Lubinski, responsable du
programme « Financial Services for the Poor » à la fondation, évoquera la façon dont le programme cherche à étendre l'inclusion financière en utilisant les services et technologies financières numériques pour atteindre des millions de personnes qui manquent actuellement d'accès aux services financiers formels en Afrique.

Il détaillera également les mégatendances qui devraient façonner l'avenir du continent au cours de la prochaine décennie, notamment la montée de la classe moyenne, la transformation technologique, le changement climatique et l'interdépendance économique.

« L'inclusion financière est l'un des défis les plus importants que connaît ce continent. Avec une population qui devrait doubler dans les 35 prochaines années, la lutte contre l'exclusion financière est absolument essentielle pour aider les plus pauvres en Afrique », a déclaré Sido Bestani, responsable SWIFT Moyen-Orient, Turquie & Afrique, dans un communiqué de presse.

Le programme « Financial Services for the Poor » vise à aider les populations des régions les plus pauvres du monde à améliorer leur vie et à construire un avenir durable en leur donnant accès aux outils et aux services financiers numériques.