La finance numérique pourrait créer 37 000 milliards $ dans les économies émergentes

26 sep 2016

Ces nouvelles technologies pourraient atteindre plus de 1,6 milliard de personnes.

Un accroissement de revenus d’environ 37 000 milliards de dollars (33 000 milliards €) pourrait être créé d'ici 2025 dans les économies émergentes si les gouvernements augmentaient la disponibilité et l'utilisation de la finance numérique, selon un nouveau rapport de l'Institut McKinsey Global.

Michael Schlein, président de Accion, une institution de microfinance mondiale à but non-lucratif, a déclaré à Mashable que les outils numériques permettaient d'atteindre les personnes exclues des services financiers : « Soudainement, les distances qui étaient auparavant insurmontables et les transactions, qui étaient excessivement petites, ne le sont plus. »

Ainsi, les deux tiers de cette augmentation d'activités viendraient des paiements numériques nouveaux, effectués et reçus par des personnes auparavant non-bancarisées dans le système financier formel.

Par ailleurs, plus de la moitié des 1,6 milliards de personnes qui pourront accéder aux paiements mobiles, aux comptes numériques d'épargne ainsi qu’au crédit, sont des femmes.

La finance numérique (FinTech en anglais) bénéficierait également à 200 millions d'entreprises, apporterait 95 millions de nouveaux emplois, 42 000 milliards de dollars dans de nouveaux dépôts et 21 000 milliards dans de nouveaux crédits pour les économies émergentes.

Enfin, cela pourrait éliminer les pertes estimées à 110 milliards de dollars du fait de la corruption et des autres délits financiers, en remplaçant les transactions en espèces par des transactions numériques.