La croissance de la finance islamique devrait ralentir en 2016, selon S&P

03 nov 2015

Cela est dû à la baisse des cours du pétrole et aux nouveaux cadres réglementaires pour les banques.

La croissance rapide de la finance islamique devrait ralentir l'année prochaine, selon un nouveau rapport de Standard and Poor's (S&P). " La croissance annuelle de la finance islamique devrait tomber à un taux à un chiffre en 2016 contre des taux de 10 à 15 pour cent tout au long de la dernière décennie ", a déclaré l'agence de notation dans un rapport, ajoutant que cette croissance rapide avait vue l'industrie de la finance islamique atteindre une valeur totale estimée à deux milliards de dollars. "Cette industrie fait désormais face aux défis de la baisse du prix du pétrole, des changements du cadre réglementaire pour les banques et les compagnies d'assurance et de sa propre fragmentation ", a déclaré Mohamed Damak, responsable Finance islamique chez S&P. Les gouvernements voient la finance islamique comme un outil pour maintenir leurs dépenses d'investissement, contrebalançant l'impact négatif des prix du pétrole sur leurs budgets, estime le rapport. Malgré ce ralentissement, S&P prévoit que la taille de la finance islamique va atteindre trois milliards de dollars dans le courant de la prochaine décennie.