La Côte d’Ivoire lance un nouvel appel public à l'épargne

18 nov 2013

L'État de Côte d'Ivoire a lancé sur le marché financier de l'UEMOA un nouvel emprunt obligataire d'un montant indicatif de 91 milliards de francs CFA (138,8 millions d’euros).

L'État de Côte d'Ivoire a lancé sur le marché financier de l'UEMOA un nouvel emprunt obligataire d'un montant indicatif de 91 milliards de francs CFA (138,8 millions d’euros). L'emprunt est rémunéré au taux d'intérêt annuel de 6,30 pour cent sur une durée de six ans, avec une valeur nominale de 10 000 francs CFA. La période de souscription est ouverte du 13 au 28 novembre 2013. L’objectif de cet appel public à l'épargne est «
de financer les grands chantiers de développement pour faire de la Côte d'Ivoire une nation émergente à l'horizon 2020
», selon un communiqué du trésor ivoirien repris par l'Agence Ecofin. Le dernier emprunt obligataire de la Côte d'Ivoire a dépassé les attentes du gouvernement, générant près de 121 milliards de francs CFA (184,2 millions d'euros), alors que la direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor cherchait à lever 93 milliards de francs CFA. Lancée le 30 mai dernier, l'opération a ainsi atteint un taux de souscription de 129,98 pour cent, traduisant une confiance soutenue des investisseurs dans l'économie de la Côte d'Ivoire.