La BEI investira neuf milliards d'euros d'ici 2020 dans les pays ACP

15 juil 2013

Neuf milliards d'euros : c'est la somme qu'investira la Banque européenne d'investissement (BEI) dans les pays de la région ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) d'ici 2020, en coopération avec la Facilité d'investissement ACP.

Neuf
milliards
d'euros
:
c'est
la
somme qu'investira
la
Banque européenne d’investissement
(BEI)
dans les
pays de la
région ACP
(Afrique,
Caraïbes
et
Pacifique)
d'ici
2020, en
coopération avec
la
Facilité d'investissement ACP.

Werner Hoyer, le président de la BEI, a expliqué que cette somme représente une augmentation de 25 pour cent des prêts destinés à cette région, rapporte l'agence de presse Ecofin.

Selon Pim van Ballekom, vice-président de la BEI, il s'agit «
de soutenir les investissements d'infrastructures qui sont indispensables au développement du secteur privé et l'amélioration de l'intégration régionale
».

Le développement du secteur privé est très hétérogène d’un pays d’Afrique à l’autre, selon un rapport de l'OCDE sur le financement des PME en Afrique.

Il est majoritairement composé de micro-entreprises informelles, qui coexistent avec de grands groupes. Entre les deux, les PME restent peu nombreuses, notamment à cause de l’étroitesse des marchés locaux dans un contexte d’intégration régionale peu poussée et un environnement général des affaires qui reste hostile.

C'est ce contexte qui pousse la BEI à soutenir les PME. Selon Pim Van Ballekom, «
l'appui au secteur privé et en particulier les petites et moyennes entreprises resteront au cœur des activités de la BEI dans les pays ACP
».Description: DNFCR-2976-ID-801611442-ADNFCR