La Banque mondiale et le gouvernement du Liberia lancent un projet agricole

01 juil 2013

Le gouvernement libérien, la Banque mondiale et des partenaires de développement ont lancé lundi un projet de soutien aux petites exploitations de cultures pérennes.

Le gouvernement libérien, la Banque mondiale et des partenaires de développement ont lancé lundi un projet de soutien aux petites exploitations de cultures pérennes.

Ce projet, doté d'un budget de 23,1 millions de dollars (17,7 millions d'euros),
permettra d’accroître l’accès aux financements, aux matières premières, aux technologies et aux marchés des petits exploitants des cultures arboricoles du Libéria.

Environ 4.900 petits exploitants sont concernés, ce qui bénéficiera directement à 26 000 ménages.

"Ce projet est basé sur la promotion d’une croissance économique axée sur l'exportation, à travers la consolidation du rôle du secteur privé, tout en facilitant le développement rural, l’augmentation des revenus ruraux et la réduction de la pauvreté
», a déclaré Florence Chenoweth, ministre de l'Agriculture du Libéria, citée par The Informer.

Inguna Dobraja, directeur du Libéria pour la Banque mondiale, a également souligné l'intérêt du projet en termes de croissance économique : "La Banque mondiale est heureuse d'appuyer les efforts du gouvernement en vu de revitaliser le secteur agricole, car son rôle dans le développement économique du Liberia et la réduction de la pauvreté est important
".

Ce projet constitue un test de différents modèles de réhabilitation, de replantation et de nouvelles plantations, ainsi que des mécanismes de financement associés à la revitalisation du secteur arboricole.

La Banque envisage d’étendre le programme à plus long terme et sur une plus grande échelle, sur la base des enseignements de cette phase initiale.