La banque en ligne stimule le développement du secteur bancaire au Kenya, selon un nouveau rapport

23 juin 2016

Le rapport Cytonn montre que le secteur bancaire kenyan a connu une croissance au premier trimestre.

Au cours du premier trimestre de l'année, le secteur bancaire kenyan a connu une croissance des actifs, des dépôts et de sa rentabilité grâce aux services bancaires mobiles, selon un nouveau rapport. "La croissance du secteur bancaire au Kenya peut être attribuée à une utilisation accrue des canaux alternatifs de distribution, notamment les agents, les services bancaires mobiles et Internet ", a déclaré Maurice Oduor, gestionnaire de placements, cité par CIO East Africa. Les prêts et avances brutes ont augmenté de 14,6 pour cent en un an pour atteindre 1,7 trillion de shillings (14,9 milliards d'euros) en mars 2016, tandis que les dépôts ont augmenté de 11,5 pour cent sur la même période à deux trillions de shillings. Depuis 2010, les dépôts ont augmenté à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 15,1 pour cent, les prêts et avances ayant augmenté plus rapidement que les dépôts à un TCAC de 18,7 pour cent. Les services bancaires mobiles sont très populaires au Kenya. Des transactions mobiles évaluées à 87 pour cent du PIB du pays ont été traitées par le service bancaire mobile M-Pesa en 2014. Il y a 26 millions d'utilisateurs de services bancaires mobiles au Kenya.