La BAD s’unit à Bloomberg pour créer un indice obligataire africain

19 déc 2014

Une nouvelle famille d'indices devrait renforcer la transparence sur les marchés obligataires africains les plus liquides

La Banque africaine de développement (BAD), par l'intermédiaire de l'Initiative des marchés financiers africains (IMFA), et Bloomberg ont annoncé le 9
décembre 2014, avoir conclu un accord de collaboration pour créer un indice obligataire africain AFMISM Bloomberg® (dit par acronyme “ABABI” en anglais) spécifique à la BAD. Une fois lancée, cette nouvelle famille d'indices obligataires africains sera calculée par Bloomberg, fournisseur d'indices indépendant d’envergure mondiale. « Cette collaboration intervient à un moment où les pays africains se tournent de plus en plus vers les marchés de capitaux intérieurs pour financer le développement économique », a expliqué Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier de la BAD. L'IMFA a vocation à à approfondir les marchés obligataires du continent libellés en monnaie locale et à créer un environnement qui permette aux pays africains d'accéder à des financements à diverses conditions. En offrant des indices de référence qui soient transparents et crédibles dans le cadre de sa collaboration avec la BAD et Bloomberg, l'IMFA fournira aux investisseurs un outil à même de mesurer et de suivre la performance des marchés obligataires africains.