La BAD octroie une ligne de crédit de 325 millions de dollars à une banque angolaise

26 oct 2015

Elle va permettre d'élargir le portefeuille de prêts de la BPC.

La banque angolaise Banco de Poupança e Credito (BPC) va recevoir une ligne de crédit de 325 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) afin de soutenir son développement.

Cette ligne va permettre à la BPC, troisième banque du pays en termes d'actifs, d'élargir son portefeuille de prêts de l'ordre de 800 millions de dollars au cours des cinq à sept années qui viennent, a déclaré la BAD dans un communiqué.

La banque ciblera principalement des moyennes entreprises et quelques grandes sociétés œuvrant dans des secteurs prioritaires tels que l'eau, l'agriculture et l'industrie.

En outre, la BAD lui apportera des conseils relatifs à la mise en place d'un Système de gestion environnementale et sociale (SGES) ainsi que la mise à niveau du système de gestion du risque.

«
La BPC a besoin de financements longs pour mieux satisfaire la demande de sa clientèle d’entrepreneurs et aussi pour améliorer la gestion de son bilan. En effet, le prêt va aider à diminuer de près de 20 pour cent le coût des ressources de la BPC en dollars
», a déclaré Stefan Nalletamby, directeur du département du développement du secteur financier de la BAD.

Le secteur bancaire angolais a connu une forte croissance ces dernières années qui a favorisé l'émergence de nouveaux entrepreneurs et de PME dans les secteurs non pétroliers.

Selon la BAD, ces secteurs ont un besoin urgent de financements qu'ils ont du mal à satisfaire à cause d'un environnement risqué pour les affaires, de la mauvaise qualité des garanties et de la rareté des sources de financement à moyen et à long terme.