La BAD lance un programme de soutien aux PME gabonaises

11 mai 2012

L’économie gabonaise est peu diversifiée et dépendante de l'exploitation des matières premières, avec un tissu de petites et moyennes entreprises peu développé.

L’économie gabonaise est peu diversifiée et dépendante de l'exploitation des matières premières, avec un tissu de petites et moyennes entreprises peu développé. Selon la Confédération Nationale du Patronat Gabonais (CNPG), il y aurait moins de 1000 petites et moyennes entreprises. Les très petites et micro-entreprises sont les plus nombreuses et formeraient un
ensemble de l’ordre de 10 000 unités. C'est pour aider au développement des PME que la Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé la mise en place d'un programme de financement pour les petites et moyennes entreprises gabonaises. La Bad entend soutenir les PME gabonaises à hauteur de 10 millions de dollars à travers plusieurs mécanismes de financement concentrés sur trois pôles: les prêts, les garanties et les prises de participation, rapporte un communiqué de l'institution repris par Info Plus Gabon. Egalement désireux de faciliter l’émergence des PME, le gouvernement gabonais a organisé le 25 avril dernier une rencontre avec les différents opérateurs économiques du secteur, rapporte le journal Le Griot Les responsables des PME ont expliqué que leurs besoin de financement sont difficile à satisfaire, notamment à cause des taux d'intérêts élevés de 10 pourcent appliqués sur les prêts, mais aussi en raison des difficultés pour fournir les garanties demandées par les banques. Le gouvernement a ainsi passé des accords de partenariat avec plusieurs pays émergents (Chine, Singapour, Inde) afin de répondre aux attentes du secteur privé, en termes d’accompagnement, de développement de l’offre de services financiers et de facilitation de l’accès à ces services, rapporte le site Perspectives économiques en Afrique.