La BAD approuve un investissement de $10 millions dans le fonds TIDE Africa

21 nov 2016

L'objectif est de stimuler la production et la croissance en Afrique.

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un investissement de 10 millions de dollars (€ 9,4 millions) dans le Fonds pour la technologie et l'innovation dans les pays en développement (TIDE) pour stimuler la production et la croissance en Afrique. Le fonds, qui cible à terme les 100 millions de dollars, est basé à Maurice et investira dans des entreprises qui tirent parti des nouvelles technologies pour réduire considérablement le coût des services aux ménages et aux entreprises, dans des secteurs allant de l'agroalimentaire aux services financiers, en passant par l'énergie, l'éducation et la santé. Il investira initialement au Nigeria, au Kenya et au Ghana, puis en Éthiopie, au Rwanda et en Zambie. Conçu pour générer un taux de rentabilité net de 16 pourcent pour ses investisseurs, le fonds se concentrera sur les entreprises offrant des solutions innovantes et abordables pour les ménages à faibles revenus. Il soutiendra en particulier le développement d'un écosystème facilitant la croissance des nouvelles technologies et des nouvelles entreprises, afin d'accroître l'accès et l'inclusion, y compris dans le domaine des services financiers.