Kenya : Le gouvernement va instaurer une taxe sur les gains en capital

01 sep 2014

Une taxe sur les gains en capital va entrer en vigueur au Kenya après l’adoption par le parlement mercredi 27 août d’un amendement à la loi de finances.

Une taxe sur les gains en capital va entrer en vigueur au Kenya après l’adoption par le parlement mercredi 27 août d’un amendement à la loi de finances.
À partir du premier janvier 2015, toute marge acquise dans la cession d’un bien sur laquelle un individu ou une entreprise possède un titre de propriété sera taxée à cinq pour cent, rapporte l’agence de presse Ecofin. Le gouvernement kenyan espère par cet amendement, qui doit encore être signé par le président du pays, Uhuru Kenyatta, générer des revenus fiscaux de 85 millions
de dollars (64,4 millions d’euros). Le Kenya est le seul pays d’Afrique de l’Est sans taxe sur les gains en capital, et beaucoup d’analystes craignent que l’introduction de cet impôt ait un impact sur le marché de l’immobilier, diminuant la rentabilité du secteur, selon le Financial Times. On ne sait pas pour le moment si la loi s’appliquera aux transactions opérées sur le marché boursier du Kenya.