Kenya : bénéfices en hausse de 15% pour le secteur bancaire

09 déc 2016

Un nouveau rapport souligne la résilience des banques dans un environnement difficile.

Le secteur bancaire du Kenya a enregistré une croissance de 15 pourcent de ses bénéfices de base au cours des neuf premiers mois de 2016, selon un rapport de Cytton Investments repris par Capital FM. Malgré un environnement économique difficile, le secteur bancaire a bénéficié du lancement de nouveaux produits et de canaux innovants, tels que le modèle d'agences et les services bancaires mobiles, qui ont permis de réduire les charges d'exploitation et d'améliorer l'efficacité. L'augmentation de l'inclusion financière et la croissance de la classe moyenne ont également contribué à la croissance du secteur. Toutefois, les dépôts n'ont augmenté que de 7,7 pourcent, ce qui est inférieur à la moyenne quinquennale de 14,9 pourcent, tandis que les prêts improductifs ont continué de croître. " Le ratio des créances douteuses sur le total des prêts est passé de 6,2 pourcent fin 2015 à 8,3 pourcent au troisième trimestre 2016, ce qui soulève des inquiétudes quant à la qualité des actifs et au cadre d'évaluation des risques actuellement utilisé ". Au cours de la période, les prêts au secteur privé ont accusé un ralentissement de 5,3 pourcent.