Kenya : Barclays lance un fonds de 44,7 millions d’euros pour soutenir les femmes entrepreneurs

17 déc 2015

Le plan a été annoncé lundi par le directeur général de Barclays Kenya, Jeremy Awori.

Barclays Bank va mettre en place un fonds cinq milliards de shillings (44,7 millions d’euros) pour financer les femmes entrepreneurs au Kenya.

Le plan a été annoncé lundi 14 décembre par le directeur général de Barclays Kenya, Jeremy Awori, lors d'un Forum international sur les femmes dans le milieu des affaires.

« Nous allons consacrer cinq milliards de shillings pour soutenir spécifiquement les femmes dans l'entreprise. Nous allons également offrir des services de conseil à ces entreprises et travaillerons en étroite collaboration avec elles pour veiller à ce qu'elles réussissent », a déclaré M. Awori, cité par le Daily Nation.

La banque a également établi un partenariat avec le Centre du commerce international pour former plus de 10 000 femmes propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) sur les marchés et la planification financière, pour les aider à accéder à des opportunités de croissance régionales et internationales.

Également présent lors du forum, le vice-président kenyan William Ruto a appelé les institutions financières à accorder davantage de prêts aux femmes qui manquent de garanties afin d'aider à stimuler la croissance économique du pays.

Il a déclaré que le gouvernement travaille en étroite collaboration avec des institutions financières afin de changer le système d'accès au crédit traditionnel et a entrepris des initiatives pour accorder des prêts aux femmes et aux jeunes à travers les fonds Women Enterprise et Uwezo.

Le secteur des PME emploie jusqu'à 85 pour cent de la population active du Kenya et contribue à hauteur de 45 pour cent au produit intérieur brut, selon les chiffres de SME Expo. Les femmes possèdent moins de la moitié des PME du pays (48 pour cent).