EXIM Bank et UBA signent un accord pour financer le commerce entre les États-Unis et l'Afrique

21 juin 2016

Le protocole d'entente porte sur l'octroi de 100 millions de dollars sous forme de prêts.

La Banque Export-Import des États-Unis (EXIM Bank) et United Bank for Africa (UBA) ont signé un protocole d'entente (PE) pour développer le commerce entre les États-Unis et l'Afrique subsaharienne.

L'accord favorisera la disponibilité du financement d'EXIM jusqu'à 100 millions de dollars (88 millions d’euros) dans la région.

UBA a déclaré dans un communiqué de presse qu'elle travaillera avec EXIM Bank pour partager des informations et développer les possibilités de financement des exportations dans des secteurs clés, y compris les matières premières, l'agriculture et les produits alimentaires et les achats d'équipement.

Les deux banques vont également explorer des solutions pour l'octroi de crédit aux exportateurs américains et aux acheteurs africains, y compris des programmes de financement à court et moyen terme permettant des modalités de remboursement souples, disposant de polices d'assurance garanties par EXIM.

UBA, dont le siège est au Nigeria, est l'une des plus grandes banques d'Afrique et réalise des opérations dans 19 pays africains.

Plus tôt ce mois-ci, elle a reçu une ligne de crédit de 150 millions de dollars de la Banque africaine de développement pour financer des projets d'infrastructure ainsi que les activités de PME, notamment celles appartenant à des femmes au Nigeria.justcopyright.gif