Événement parallèle organisé par le Partenariat MFW4A en marge du Congrès mondial de la finance rurale et agricole à Dakar

30 jan 2017

"Le rôle de l’assurance dans la gestion des risques climatiques dans le secteur agricole africain "

Eu égard à l'importance croissante des questions de changement climatique et leur lien avec l'agriculture, le Partenariat MFW4A a organisé le 23 novembre un événement parallèle 2016, dédié à l'assurance en tant qu'outil de gestion des risques liés au changement climatique dans l'agriculture africaine. En Afrique, l'agriculture est particulièrement vulnérable aux risques liés aux changements climatiques. Eu égard aux changements permanents au niveau des précipitations naturelles et des décalages des zones de température, les changements climatiques devraient affecter de manière significative la production agricole, au détriment de la sécurité alimentaire, de la croissance économique et des conditions de vie des populations pauvres dans cette région. Cet événement parallèle a offert une occasion idoines pour présenter des expériences nationales et régionales prometteuses et pour partager des informations sur des initiatives continentales et internationales. La Compagnie nationale d'assurance agricole du Sénégal (CNAAS), une institution publique et PlaNet Guarantee (active en Afrique de l'Ouest francophone) offrent avec succès des produits d'assurance agricole liée à un indice météo. En outre, la plate-forme de gestion des risques agricoles (PARM1) mise en place par le FID a présenté une approche holistique dans la gestion des risques climatiques et d'autres types de risque du secteur agricole. PARM cherche par des actions de sensibilisation et de conseil stratégique à faire intégrer la gestion des risques dans la planification et la mise en œuvre des politiques agricoles. L'amélioration de la gestion de ces risques est indispensable pour stimuler la croissance dans le secteur agricole et améliorer la sécurité alimentaire. Par ailleurs, l'Union Africaine (UA), a mis en place un mécanisme continental d'assurance " African Risk Capacity (ARC) " qui offre un niveau supplémentaire de protection. L' ARC aide les pays africains à améliorer leur savoir-faire en matière de planification, de prise en considération et de réponse aux événements climatiques extrêmes et aux catastrophes naturelles, garantissant par ricochet la sécurité alimentaire des populations vulnérables. L'initiative du G7 sur l'assurance des risques climatiques (InsuResilience2) est l'expression de l'importance que la communauté internationale accorde aux politiques visant l'adaptation au réchauffement climatique et les événements climatiques extrêmes qui en découlent (comme les inondations ou les sécheresses). L'initiative InsuResilience a pour objectif d'améliorer d'ici 2020, l'accès direct ou indirect par l'assurance de plus de 400 millions des personnes parmi les plus vulnérables, à une couverture pour faire face aux conséquences du changement climatique dans les pays en développement. Les participants ont encouragé le Secrétariat du Partenariat MFW4A à poursuivre ses efforts e matière de promotion de l'assurance agricole en Afrique, à travers notamment une plate-forme de consolidation des informations et de courtage des projets. A l'avenir, le Partenariat MFW4A projette de travailler avec les participants à la mise en place d'un groupe de travail (communauté de pratiques) sur l'assurance agricole en Afrique. Enfin, le Secrétariat du Partenariat MFW4A a été invité à rejoindre la Coalition mondial en faveur de l'assurance pour les agriculteurs (IFF) qui s'attèle à rendre l'assurance accessible aux petits producteurs agricoles. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- [1] PARM est un partenariat multi-donateurs regroupant la Commission Européenne (CE), l'Agence française de développement (AFD), la coopération italienne pour le développement (DGCS), le Fonds international de développement de l'agriculture (IFAD) et le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). [2] Lancé en 2015 lors du sommet du G7 (à Elmau en Allemagne).