Emirates Islamic Bank prévoit de s'implanter au Maroc et en Égypte

07 mai 2015

La banque souhaite s'établir sur ces marchés au cours des deux prochaines années.

Emirates Islamic Bank a annoncé sont intention de s'implanter au Maroc et en Égypte au cours des deux prochaines années. " Nous comptons nous positionner dans les marchés marocain et égyptien en acquérant des banques existantes ou en demandant de nouvelles licences ", a déclaré le président exécutif de la banque, Jamal Ben Ghalida, cité par le journal émirati Al-Itihad. Cette initiative s'inscrit selon lui dans le cadre de la stratégie d'expansion de la banque, qui vise à " s'installer dans des pays ayant un partenariat commercial privilégié avec les Émirats arabes unis et les pays du Conseil de coopération du Golfe ". La finance islamique est déjà populaire au Maroc et en Égypte. Ce mode de financement pourrait représenter, d'ici trois à cinq ans, entre 10 et 20 pour cent des financements au sein du système bancaire marocain, selon l'analyste économique Mohamed Damak, de l'agence de notation Standard & Poor's. En Égypte, la finance islamique représentait en mars 2014 environ 8,1 pour cent des financements, s'élevant à 632,2 millions de dollars. Un pourcentage qui devrait augmenter de façon exponentielle en raison de la demande croissante des compagnies du golfe, selon le directeur du conseil d'administration de United Bank, Mohamed Ashmawy, cité par le journal Zawya.