Côte d’Ivoire : l'IFC investit 533 millions d'euros dans le secteur privé

07 fév 2013

La Société Financière Internationale (IFC) compte investir, au cours de l'exercice budgétaire s'achevant en juin 2013, 350 milliards FCFA (533,5 millions €) pour soutenir le secteur privé en Côte d'Ivoire.

La Société Financière Internationale (IFC) compte investir, au cours de l'exercice budgétaire s'achevant en juin 2013, 350 milliards FCFA (533,5 millions €) pour soutenir le secteur privé en Côte d'Ivoire. Cette somme permettra de financer des projets dans le domaine de la production d'électricité et de l'industrie agroalimentaire, mais aussi d'améliorer l'accès au crédit et renforcer les capacités des petites et moyennes entreprises. L'IFC "poursuivra ses efforts visant à aider la Côte d'Ivoire à dépasser le stade d'État fragile et affecté par des conflits pour avancer sur la voie de la réconciliation et du redressement. Nous travaillons avec le secteur privé et le gouvernement en Côte d'Ivoire à stimuler la création d'emplois en éliminant les obstacles au développement du secteur privé", a déclaré Dorothy Berry, vice-présidente de l'IFC, citée par l'agence Ecofin. En 2012, le gouvernement a pris des mesures d'allègement fiscal au profit des PME estimées à 50,9 milliards de franc CFA (77,6 millions d’euro) pour relancer l'économie du pays. Les petites et moyennes entreprises représentent en effet plus de 98 pourcent des entreprises du pays et contribuent à hauteur de 18 pourcent au PIB.