Côte d'Ivoire: La SIDSP souhaite participer au financement du secteur privé

04 aoû 2011

Le Chef de Division Afrique de la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SIDSP), filiale de la Banque Islamique de Développement, Cheick Ousmane Sylla, et le ministre de l'Industrie de la Côte d'Ivoire, Dosso Moussa, se sont rencontrés jeudi dernier pour discuter de la promotion du secteur privé.

Le Chef de Division Afrique de la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SIDSP), filiale de la Banque Islamique de Développement, Cheick Ousmane Sylla, et le ministre de l'Industrie de la Côte d'Ivoire, Dosso Moussa, se sont rencontrés jeudi dernier pour discuter de la promotion du secteur privé.

Le gouvernement souhaite en effet trouver des financements moins chers et sur une longue durée pour aider les entreprises à se relancer après la crise qui vient de toucher le pays, rapporte le journal Fraternité Matin.

"La SIDSP arrive pour la première fois en Côte d'Ivoire. C'est donc une mission de prospection. Mais je peux dire que notre entreprise sera partie prenante dans le financement des bons projets en Côte d'Ivoire. Et nous savons qu'il y en a beaucoup", a déclaré M. Sylla.

Quelques jours plus tôt, le vice-président de la Société Financière Internationale (SFI), Thierry Tanoh, a rencontré l'un des responsables du ministère d’Etat, ministère du Plan et du Développement, Albert Toikeusse Mabri.

M.Tanoh a annoncé un appui financier pour le secteur bancaire aux PME d’une valeur comprise entre 250 et 300 millions de dollars (175 millions € et 210 millions €), rapporte le journal Le Démocrate.