Côte d’Ivoire : 30 pour cent des marchés publics destinés aux PME locales

22 juil 2015

Le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures pour favoriser l’essor des PME ivoiriennes.

Trente pour cent des marchés de l’État ivoirien seront désormais exclusivement réservés à des petites et moyennes entreprises (PME) nationales, a annoncé le gouvernement de la nation ouest-africaine en séance la semaine dernière.

Il s’agit selon Bruno Nabagné Koné, le porte-parole du gouvernement, de permettre aux PME d’être plus « performantes ».

Ces dernières constituent en effet 90 pour cent des entreprises du pays, mais ne génèrent que 20 pour cent de la richesse du pays.

En plus de ces trente pour cent d'exclusivité, les autorités ivoiriennes ont également promis de leur faciliter l’accès aux crédits bancaires.

Le gouvernement a par ailleurs décidé de ramener le taux de cautionnement, la somme que doivent apporter les entreprises en garantie, à 1,5
pour cent du coût du projet contre trois pour cent jusqu’à présent.

« Ces mesures doivent donner plus de capacité à nos PME nationales. Il s’agit pour notre pays de commencer à construire des champions nationaux dans tous les domaines d’activités », a déclaré M. Nabagné Koné.