Cameroun : L'IFC va fournir des garanties de financement sur les transactions commerciales

04 aoû 2015

L'institution va mettre en place avec Afriland First Bank une facilité de 15 millions de dollars.

La Société financière internationale (IFC) a signé un accord avec Afriland First Bank Cameroun pour lui permettre d'étendre ses opérations de financement du commerce et d'offrir plus de services aux petites et moyennes entreprises (PME) et autres entreprises du Cameroun. L'accord, qui comprend une facilité pouvant atteindre jusqu'à 15 millions de dollars (13,6 millions d'euros), fournira des garanties aux importateurs et exportateurs locaux qui limiteront les contraintes bancaires, a déclaré l'IFC dans un communiqué. Il garantira également les obligations de paiement liées aux activités commerciales d'Afriland et l'aidera à établir des partenariats avec plusieurs grandes banques internationales et régionales afin d'élargir l'accès au financement des activités commerciales de ses clients. En outre, une formation sera fournie pour renforcer la capacité du personnel d'Afriland et aligner systématiquement les politiques et les procédures avec les meilleures pratiques internationales. Les experts estiment que le manque d'accès au crédit abordable pour le financement du commerce freine la croissance économique et la création d'emploi des pays africains. Selon l'un des directeurs de Stanbic Bank Tanzania, Charles Kapufi, un grand nombre d'emplois pourraient être créés si les PME africaines pouvaient effectuer des transactions transfrontalières. Un récent rapport de la Banque africaine de développement sur le financement du commerce en Afrique estime que la valeur de la demande non satisfaite pour le financement du commerce par les banques se situe entre 110 et 120 milliards de dollars.