Burkina Faso : Un prêt de 2,5 millions d’euros pour soutenir l'accès des PME au crédit-bail?

03 aoû 2015

La BAD a accordé cette ligne de crédit à une institution de crédit-bail.

La Banque africaine de développement a accordé jeudi 30 juillet une ligne de crédit de 1,64 milliard de FCFA (2,5 millions d'euros) à une institution de crédit-bail pour financer les besoins de croissance des petites et moyennes entreprises (PME) au Burkina Faso. D'une maturité de six ans, ce prêt vise à renforcer les capacités d'intervention de Fidelis Finance, et s'inscrit dans le cadre du programme africain pour les PME doté de 125 millions de dollars. " Avec le présent concours, nous envisageons de financer au moins une cinquante de projets susceptibles de créer plus de 150 emplois directs ", a expliqué à Jeune Afrique Kouafilann Abdoulaye Sory, le directeur général de Fidelis Finance. Selon l'entreprise, le marché burkinabé du crédit-bail est évalué à plus de 30 milliards de FCFA par an. La BAD avait déjà accordé une ligne de crédit de 2,5 millions d'euros à Fidelis Finance en juillet 2014 pour lui permettre de dynamiser son offre de financement aux PME. Elle avait également pour vocation d'aider ces entreprises à élaborer des plans d'affaires, " car celles n'ont pas très souvent une comptabilité suivie et rechignent à recourir aux banques classiques en raison des coûts élevés des transactions ", avait expliqué la représentante résidente de la BAD, Ginette Nzau-Muteta.