Angola: Le crédit ne représente que 16% d'actifs bancaires

16 sep 2020 | Angola Press - All Africa

Le crédit bancaire à l'économie ne représente que 16 pourcent d'actifs de la banque, et un taux de transformation de dépôts en crédits de 35 % .

Selon le gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA), José de Lima Massano, les données qui vont jusqu'au 30 juin indiquent que "le poids de crédit sur l'économie nationale est encore modeste".

Intervenant, vendredi 11 septembre, au dixième Forum Banque, organisé par le journal "Expansão", Massano a souligné que, par rapport au secteur entrepreneurial, le crédit bancaire ne représentait qu'environ 12,5% du PIB non pétrolier.

Selon la source, dans le secteur des particuliers, le crédit bancaire n'atteint point 3%.

Dans l'économie nationale, a-t-il poursuivi, les niveaux de concentration de crédit par secteur sont elevés.

Le secteur de Commerce domine avec près de 25 % de la totalité du crédit octroyé et tend d'être à court terme, soit le crédit sert, essentiellement, de support à l'importation de biens de consommation. Les uns avec grand potentiel de production locale, tels que les biens alimentaires qui constituent la provision de base.

Il s'agit de crédit à concession rapide, étant donné qu'il contient du risque, car il n'est durable qu'à court terme, dépendant d'une disponibilité constante des devises.

En dépit de tout, le taux de crédit flexible est élevé et se situe autour de 22%, malgré le recul de 34 % enregistré au cours des six premiers mois de l'année 2020, auquel s'ajoute le processus de restructuration de la principale banque des capitaux publics, telles la BPC (Banque de crédit et d'épargne) et la BCI (banque de commerce et d'industrie).

Le 10ème Forum a fait l'analyse des mécanismes de financement et du rapport avec le secteur privé angolais, avec des responsables des consultants de l'IFC, KPMG Portugal et PWC Angola.

Source: All Africa