Angola : la banque centrale va adapter la réglementation du système financier aux normes internationales

27 mai 2016

Elle prévoit de créer un nouveau département pour prédire les risques systémiques.

La Banque d'Angola (BNA) envisage de créer un nouveau département pour prédire les risques systémiques afin de protéger le système bancaire et de prévenir les crises financières.

Une source à la BNA a déclaré à AngolaPress le 24 mai que l'institution est déterminée à adapter le système financier angolais aux normes prudentielles et aux bonnes pratiques financières internationales.

Elle a ajouté que la dynamique actuelle du système financier angolais et mondial exige la création urgente d'un organe visant à surveiller de façon permanente toutes les situations, mesures, opérations et produits financiers.

Malgré un contexte économique difficile, le secteur bancaire angolais a continué de croitre au cours des dernières années, enregistrant une augmentation de 7,3 pour cent du volume des actifs entre 2013 et 2014, selon des chiffres de KPMG.

De plus, le nombre d'agences a augmenté de 6,7 pour cent, avec en moyenne huit nouvelles succursales par mois.

Le taux d'accès aux services bancaires est passé à 47 pour cent en 2014, alors qu'il était de 30 pour cent fin 2013 et de 23 pour cent en 2012.