Algérie : Le GIE annonce la généralisation de la carte de paiement en 2016

30 sep 2015

L’Algérie compte actuellement 2980 terminaux de paiement électroniques.

L'Algérie va généraliser l'usage de la carte de paiement électronique en 2016, a annoncé Mouatassem Boudiaf, directeur général du Groupement d'Intérêt Économique (GIE) Monétique. Il a déclaré que le GIE mène actuellement, en collaboration avec la Société d'automatisation des transactions interbancaires et de monétique (SATIM), un projet de modernisation de la plateforme monétique interbancaire afin de la faire évoluer " en matière de fonctionnalités et de volumétrie ". L'Algérie compte actuellement 2980 terminaux de paiement électroniques, dont une centaine seulement génère des transactions, a expliqué M. Boudiaf, cité par Financial Afrik. Par ailleurs, le parc national comprend 1,4 million de cartes de paiement dont seulement 25 pour cent sont actives en retrait et en paiement. Le gouvernement espère changer les mentalités en Algérie, où l'utilisation des cartes de paiement n'est pas encore au niveau de l'Europe ou des États-Unis. " Dans leurs transactions quotidiennes, les gens ne font confiance qu'aux liquidités. Il est difficile de convaincre le citoyen de la nécessité de changer son mode de paiement ", estime une responsable d'agence bancaire citée par le journal El Watan. " Le citoyen nourrit une peur bleue, souvent infondée, que son compte bancaire soit siphonné s'il lui arrive d'effecteur des opérations d'achat avec une carte bancaire ", déplore-t-elle.