Algérie : approbation d’un accord de prêt avantageux pays-BAD de 900 millions d’euros

02 jan 2017

Il servira à financer les conditions d’une croissance économique inclusive

Un accord de prêt de 900 millions d'euros accordé à l'Algérie à des conditions avantageuses par la Banque africaine de développement (BAD) a été adopté mercredi par le Conseil des ministres. Cet emprunt est assorti d'un taux d'intérêt concessionnel modéré et remboursable sur vingt ans, dont cinq ans de différé, précise le communiqué à l'issue du Conseil. À travers de ce prêt, il s'agira de financer les conditions d'une croissance économique inclusive, à travers des réformes visant notamment l'amélioration du climat de l'investissement, l'amélioration de l'efficacité du secteur énergétique et la promotion des énergies renouvelables, précise la même source, citée par Algérie Presse Service. Ce prêt est le fruit de plusieurs mois de discussions entre l'Institution de développement régional et l'Algérie, qui en est l'un des principaux actionnaires. Il s'inscrit dans un partenariat renforcé dont les objectifs couvrent trois domaines : l'énergie, avec un accent particulier mis sur les énergies renouvelables ; l'industrialisation et la diversification de l'économie ; enfin, la transformation de l'agriculture avec l'amélioration des chaînes de valeurs.