Afrique : les investissements dans l'agriculture atteignent 2,3 milliards de dollars

20 mai 2016

Ces investissements ont créé environ 30 000 emplois au cours de l'année écoulée.

Le secteur agricole africain pourrait croître de manière significative dans les prochaines années si les bonnes politiques sont mises en place et si des investissements adéquats sont réalisés, selon un sondage de chefs d'entreprise réalisé par Grow Africa.

Plus de 500 millions de dollars (446 millions d’euros) d'investissements du secteur privé ont été mis en œuvre en 2015, portant le total à 2,3 milliards de dollars. Ces investissements ont atteint environ 10 millions de petits exploitants agricoles et ont créé 30 000 emplois au cours de l'année écoulée.

De plus, Grow Africa a déclaré que l'intérêt des investisseurs reste fort, avec près de 500 millions de dollars de promesses d'investissement effectuées au cours du premier trimestre de 2016.

Cependant, les chefs d'entreprise estiment qu'un meilleur accès aux financements, de meilleures infrastructures, de nouvelles mesures réglementaires ainsi que des outils plus efficaces pour la gestion des risques sont nécessaires.

« L'agriculture est le secteur qui va transformer l'Afrique. Notre industrialisation sera stimulée par la transformation de nos produits agricoles à valeur ajoutée. Cependant, nous devons nous attaquer à des goulets d'étranglement clés comme l'infrastructure et l'accès des agriculteurs au financement et aux marchés », a déclaré le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, cité par le journal This Day.

Le partenariat Grow Africa a été fondé par l'Union africaine, le NEPAD et le Forum économique mondial pour faire progresser la sécurité alimentaire et l'agriculture en Afrique par le biais d'une collaboration multipartite.