Afrique du Sud : S&P confirme la note BBB-/A-3 avec perspectives stables

16 juin 2015

Le communiqué publié par l’agence de notation le 12 juin dernier concerne la dette émise en devises à long et moyen termes.

Après plusieurs dégradations successives du rating de l’Afrique du Sud par l’ensemble des trois agences de notation, l’annonce de Standard & Poor’s se veut rassurante.

L’agence explique le maintien de sa note notamment par le fait que le pays « continuera de connaître une stabilité politique et à maintenir des institutions politiques assez fortes », ce qui semble confirmé après de nombreux mois de grève.

Bien que soient soulignés les efforts « limités » du gouvernement en matière de réformes économiques, S&P prévoit une accélération de la croissance du PIB à une moyenne de 2,7 pour cent par an sur la période 2016-2018 (après 2,1 pour cent en 2015). La croissance y sera notamment alimentée par une augmentation de la production d’électricité, une reprise de la consommation intérieure et une hausse des exportations.

« Les besoins de financement du déficit du compte courant sont plus que jamais élevés » a précisé l’agence. Elle s’attend à ce que la dette publique atteigne 44 pour cent du PIB en 2017, contre 41 pour cent en 2014 et 22 pour cent en 2008. Elle juge cependant que le marché financier est suffisamment profond pour ne pas dégrader les perspectives du pays.

À noter que la note de la dette souveraine émise en monnaie locale reste inchangée à BBB+/A-2.