African Bank et Guardrisk s'associent pour offrir une assurance sur les prêts

10 déc 2015

La banque sud-africaine cherche à diversifier ses activités.

La banque sud-africaine African Bank, qui est entrée en curatelle l'an dernier, a déclaré être en pourparlers « avancés » avec Guardrisk (de MMI Holdings) pour former un joint-venture d'assurance qui offrira une garantie sur les prêts.

L'un des responsables d'African Bank a déclaré à Bloomberg que ce partenariat contribuera à diversifier ses activités. « Nous envisageons trois ou quatre nouveaux produits d'assurance, » a déclaré Brian Riley, le PDG de l'établissement.

La banque donnera plus d'informations sur les produits d'assurance au cours du deuxième trimestre 2016, a-t-il dit, ajoutant que le groupe a l'intention de cibler des clients à revenus élevés.

Un communiqué récent d'African Bank révèle que les pertes du groupe sont en baisse. Elles ont atteint 7,2 milliards de rands (450,7 millions d'euros) au cours des 12 mois se terminant en septembre, alors qu'elles étaient de 9,3 milliards de rands il y a un an.

Depuis juin 2015, la banque accorde des prêts d'environ 800 millions de rands par mois, contre une moyenne de 540 millions de rands plus tôt dans l'année.