Afreximbank alloue 200 millions $ pour financer les importations au Zimbabwe

18 nov 2016

Cette facilité assurera la disponibilité de fonds pour régler les transactions internationales d'importation.

L'African Export Import Bank (Afreximbank) a mis en place une facilité de 200 millions de dollars pour financer les importations au Zimbabwe, alors que le pays est confronté à une crise de la liquidité. Le directeur régional d'Afreximbank pour l'Afrique australe a déclaré au journal Financial Gazette que son institution a promis de continuer à soutenir le Zimbabwe " en ces temps difficiles ", ajoutant que " la facilité assurera la disponibilité de fonds transférables au niveau international pour régler les transactions d'importations par les exportateurs, qui bénéficieront de certaines des mesures incitatives mises en place par les autorités ". Il a précisé que l'aide serait déclenchée par la banque centrale " quand ils seront à court sur leurs comptes nostro ". Un compte nostro se réfère à un compte qu'une banque détient dans une monnaie étrangère au sein d'une autre banque. Le manque croissant de fonds sur les comptes nostro détenus par les banques du Zimbabwe créé des délais importants pour les paiements internationaux par transferts télégraphiques. Ces transferts sont censés être traités dans les 48 heures, alors que leur traitement, actuellement, prend parfois plus d'un mois. La situation affecte en particulier les importateurs, comme les détaillants, qui sont confrontés à des retards dans le traitement des transferts pour payer leurs fournisseurs étrangers, affectant ainsi leur capacité à reconstituer leur stock.