5ème Congrès mondial de la finance rurale et agricole à Dakar

16 déc 2016

L'Association Africaine du Crédit Rural et Agricole (AFRACA) a organisé le 5ème Congrès Mondial de la finance agricole sur le thème : " Contribution du secteur agricole et agro-alimentaire au développement durable : quel rôle pour la finance rurale et agricole ? " développement durable : quel rôle pour la finance rurale et agricole ? ".

L'Association Africaine du Crédit Rural et Agricole (AFRACA) a organisé le 5ème Congrès Mondial de la finance agricole les 24 et 25 novembre 2016 sur le thème : " Contribution du secteur agricole et agro-alimentaire au développement durable : quel rôle pour la finance rurale et agricole ? " Dans un contexte marqué par une croissance démographique et un changement climatique rapides, et eu égard aux objectifs de développement durable (ODD), il est impératif d'améliorer la finance rurale et agricole pour accroître la production agricole et répondre à la demande croissante des consommateurs. Ce Congrès a réuni divers intervenants du monde entier afin de partager leurs expériences des problèmes connus ou nouveaux qui se posent à ce segment d'activité, ainsi que présenter les bonnes pratiques et les solutions innovantes en matière de finance rurale et agricole à travers le monde. Parce qu'elles proposent des services financiers aux communautés rurales et agricoles, ces institutions financières sont considérées comme des intervenants clé pour résoudre ces problèmes. Ce Congrès avait également pour objectif d'encourager la coopération internationale et inter-régionale comme moyen pour révolutionner la finance au profit des chaînes de valeur agricoles. Le premier panel sur " Les défis actuels et futurs rencontrés par l'agriculture au Sénégal " a présenté la situation et les perspectives du secteur agricole local dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Il a été suivi d'un panel sur " La démographie, l'agriculture et l'industrie agro-alimentaire en Afrique ", qui a fourni une vision d'ensemble des principaux indicateurs économiques et sociaux, ainsi que de l'impact des changements climatiques sur les petits exploitants agricoles et la sécurité alimentaire. Quant au troisième panel sur les " Innovations agricoles et l'utilisation de la technologie dans la finance agricole et rurale ", les participants ont souligné le rôle des nouvelles techniques et des innovations technologiques, mettant en avant celles dont l'efficacité est avérée, comme les services e transfert d'argent par téléphone mobile pour les petits agriculteurs. Le quatrième panel intitulé " Quel avenir pour les organisations paysannes et de producteurs agricoles (OPPA) ? Défis, opportunités et stratégies " a discuté de divers modèles d'intégration de l'agriculture familiale dans les circuits d'approvisionnement. Enfin, le dernier panel "Gestion des risques dans le financement de l'agriculture : bonnes pratiques et défis " a examiné les systèmes d'atténuation des risques agricoles comme les polices d'assurance, la notation des exploitations et les garanties publiques. Ce Congrès a été co-organisé par les associations sœurs de crédit agricole et rural du monde entier, à savoir : la Confédération Internationale de Crédit Agricole (CICA), l'Association de crédit agricole du Proche-Orient et d'Afrique du nord (NENARACA), l'Association de crédit agricole d'Asie-Pacifique (APRACA) et l'Association latino-américaine de développement des institutions financières (ALIDE). Il a également reçu le soutien de plusieurs partenaires comme la FAO (Nations Unies), le Fonds international de développement de l'agriculture (FIDA) et la Banque africaine de développement (BAD), ainsi qu'accueilli plus de 250 participants venus du continent africain et de l'étranger.