PublicationsBACK

Etat des lieux du logement abordable dans l'UEMOA

29 nov 2017 | FIRST Initiative, Affordable Housing Institute | CRRH

Le déficit de logement est difficile à mesurer au sein de l’UEMOA en raison des limites des données recueillies dans la plupart des pays membres mais aussi du fait de la hausse du standard minimum en matière de logement, résultant de la hausse du revenu par habitant. Le déficit est estimé à 3,5 millions de logements par an pour l’ensemble de la région. L’offre est également difficilement quantifiable. En effet, environ 80% de la production foncière et immobilière est issue du secteur informel et de l’auto-construction. Toutefois, depuis les années 1990, un certain nombre de programmes de construction ont été engagés, qu’il s’agisse de programmes gouvernementaux ou de partenariats public-privés. Le marché du crédit au logement s’est globalement amélioré dans les pays de l’UEMOA : la distribution des crédits à l’habitat est passée de 80 milliards FCFA par an sur la période 2005-2011 à 122,2 milliards FCFA en 2012 et 203,7 milliards FCFA en 2013. Par ailleurs, une Caisse Régionale de Refinancement du Crédit Hypothécaire, la CRRH, a été créée pour fournir des ressources à long terme aux prêteurs immobiliers dans la région. Les contraintes limitant la distribution de crédits à long terme par les banques ont été assouplies (baisse du coefficient de couverture des emplois à moyen et long terme par des ressources stables ), mais elles restent très fortes pour les Systèmes Financiers Décentralisés [institutions de microfinance]. La baisse des taux du crédit à l’habitat est [également] un facteur majeur d’amélioration d’accessibilité du crédit.