Sénégal: Système de recepissé d'entrepôt de marchandises au Sénégal - Le projet de loi adopté

01 juil 2017 | Sud Quotidien ; All Africa

Le gouvernement a mis en place un dispositif d'appui dénommé système de récépissé d'entrepôt de marchandises comme moyen d'accès aux crédits et à des conditions d'entreposage ayant fait ses preuves dans plusieurs pays, tels que l'Inde, les Etats-Unis d'Amérique ou même l'Ethiopie.

Un dispositif national de régulation, de gestion et de détention des produits agricoles et industriels a été adopté en session ordinaire avant-hier jeudi par l'Assemblée nationale. Une satisfaction pour les opérateurs économiques (gestionnaires de l'entrepôt, banques, producteurs et transformateurs). L'accès au financement constitue un obstacle majeur au développement de l'activité privée avec près de 80% des demandes de crédits bancaires refusées, en raison de garanties insuffisantes. Pour pallier cette insuffisance, le gouvernement a mis en place un dispositif d'appui dénommé système de récépissé d'entrepôt de marchandises comme moyen d'accès aux crédits et à des conditions d'entreposage ayant fait ses preuves dans plusieurs pays, tels que l'Inde, les Etats-Unis d'Amérique ou même l'Ethiopie. Le présent projet de loi a été adopté avant-hier jeudi en session ordinaire unique 2016-2017, l'un des tous derniers projets de loi de la douzième législature. Il vise à créer un système de récépissé d'entrepôt de marchandises (Sre) qui entre en droite ligne avec les objectifs du Plan sénégal Emergent (Pse). Selon les explications de Alioune Sarr, ministre du Commerce, du secteur informel, de la consommation, de la production des produits locaux et des petites et moyennes entreprises (Pme), "le récépissé d'entrepôt constitue pour les opérateurs économiques, un moyen d'accès aux financements des établissements de crédits et des systèmes financiers décentralisés, à l'image de la lettre de change, du billet à ordre ou du bordereau de gage de stockes. Il peut également servir de sureté aux fins de garantir les financements". Il poursuit en soutenant que "la Sre va favoriser la mise en place au niveau national d'entrepôts de marchandises de toutes natures, répondant aux standards internationaux. En ce sens, que le projet de loi définit le cadre légal et les conditions d'ouverture, de fonctionnement et de cessation d'activités desdits entrepôts, par l'aménagement d'un régime d'agrément qui constitue la pierre angulaire du dispositif". Lire la suite sur All Africa. Source : All Africa