Kenya : la moyenne de revenu net par action des banques cotées a connu une progression moyenne de 13,8% en 2018

02 avr 2019 | Agence Ecofin

Au Kenya, la progression moyenne du revenu net par action des banques cotées aura été de 13,8% en 2018, contre une baisse de 1% en 2017. D’un strict point de vue financier, le secteur semble être redevenu rentable, après la difficile année 2017 qui était celle de l'adoption pleine de la limitation des taux d'intérêts.

En effet, seulement une des banques cotées, Housing Finance, a connu un recul de son bénéfice net par action. Les dix autres ont connu des hausses, avec le record de +45,7% réalisé par la filiale locale du groupe sud-africain Standard Bank (Stanbic Kenya). Cette dernière a aussi dépassé ses prévisions de résultat d'exploitation bancaire de près de 4,7%.

Mais dans le détail des chiffres, on note qu’il y a eu une baisse globale du résultat d'exploitation dans le secteur. Plusieurs banques et experts attribuent cela à plusieurs choses : le maintien de la limitation des taux d'intérêts, la baisse, par la banque centrale, de son taux directeur qui sert de base de calcul pour les taux appliqués sur les prêts, et une baisse des rendements sur les titres publics du fait de leurs fortes demandes.

Pour l'ensemble de ces banques, la forte progression de la marge nette a surtout été portée par une réduction des provisions pour créances douteuses. Un indicateur qui peut être compris par le ralentissement des volumes des crédits accordés à l'économie.

Source: All Africa