Egypte : les banques ont financé le commerce à hauteur de 55,1 milliards $ depuis la libération du taux de change

20 sep 2017 | Agence Ecofin

Les banques égyptiennes ont injecté près de 55,1 milliards $ dans le financement du commerce extérieur, depuis la dévaluation de la livre égyptienne en novembre 2016.

Les banques égyptiennes ont injecté près de 55,1 milliards $ dans le financement du commerce extérieur, depuis la dévaluation de la livre égyptienne, survenue en novembre 2016, apprend-on de Reuters, qui cite une source au sein de la banque centrale du pays. Les établissements bancaires de ce pays d'Afrique du Nord auraient, dans ce contexte, prolongé leurs engagement sur des lettres de crédit et autres instruments de paiements internationaux existants, pour près de 40 milliards $. Dans le même temps elles auraient pris de nouveaux engagements pour 15,1 milliards $. En rappel, la livre égyptienne a été dévaluée en novembre 2016. La banque centrale d'Egypte avait justifié cette mesure par la volonté d'assurer la stabilité macroéconomique du pays. Mais c'était, en réalité, une condition imposée par le FMI, pour renforcer les comptes du gouvernement de 12 milliards $. Source: Agence Ecofin