Angola: La BNA exige de bonnes pratiques de lutte contre le blanchiment d'argent

29 mai 2017 | Angola Press; All Africa

La création d'une conscience et culture nationale sur l'importance de la "conformité" dans les institutions financières bancaires est essentielle pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, a déclaré vendredi l'administrateur de la Banque Nationale d'Angola (BNA), Gilberto Capeça.

Le gestionnaire, qui parlait à l'ouverture du séminaire sur la Conformité en Afrique, a souligné que les bonnes pratiques allaient au-delà des barrières réglementaires, apportaient des valeurs supplémentaire liées à l'intégrité, l'engagement et l'honnêteté de tous les participants d'une organisation particulière. Il a expliqué que pour gérer efficacement les risques inhérents à la conformité, il était nécessaire que les organisations aient des professionnels avec des déclarations fermes, fondées sur l'exercice de leurs activités conformément aux lois et politiques internes. Selon le responsable, pour mettre en pratique ces principes et les rendre intrinsèques au fonctionnement de l'organisation, il est nécessaire que l'entité relève des défis tels que la surveillance efficace des risques non conforme, la nécessité de mettre en œuvre des systèmes qui aident la fonction de conformité et se concentre sur les travaux de plus en plus proches du domaine des affaires de l'institution où les enjeux sont plus élevés. Lire la suite sur All Africa. Source: All Africa