Print
Email

Afrexim Bank réalise un emprunt syndiqué record de 1,16 milliard $ auprès de 31 banques

06.06.2017

 | Source:  Agence Ecofin

Afrexim Bank a mobilisé 1,16 milliard $ dans le cadre d'un emprunt international syndiqué, dont le chef de file était Bank of Tokyo Mutsibishi. Il s'agit du plus gros emprunt de la banque à ce jour, émis en deux tranches dont l'une en Euro et l'autre en Dollar.

La banque africaine d'Import-Export (Afrexim Bank), a mobilisé 1,16 milliard $ sur le marché international des capitaux, via un emprunt syndiqué. Les divers arrangements ont été coordonnés par Bank of Tokyo Mutsibishi, son partenaire financier traditionnel. C'est le montant le plus important levé par l'institution, via ce type d'opération.

Le processus a débuté en avril 2017, avec la désignation de l'équipe des arrangeurs. Au 14 mai, les engagements à souscrire avaient déjà atteint 1 milliard $. L'institution financière et son arrangeur sont très connus des marchés asiatiques et, dans un contexte marqué par de faibles émissions africaines comparées à celles des autres régions, c'était une bonne opportunité pour les investisseurs, majoritairement (70%) de la zone Asie Moyen Orient.

L'emprunt se présente sous la forme de deux tranches. L'une de 499,64 millions $ dénommée en Euro, qui a une maturité de trois ans et génère un taux d'intérêt de 1,3% au-dessus du taux interbancaire du marché européen (EURIBOR). Cette tranche a attiré près de 80% des souscriptions. La deuxième tranche de 632 millions $ est, elle-même, segmentée en deux sous-tranches ayant des maturités respectives de 2 et 3 ans et des taux d'intérêt de 1,2% et 1,4% sur le Libor (taux du marché interbancaire à Londres).

Ce sont près de 31 banques qui ont participé à cette syndication, parmi lesquelles, on retrouve la Ghana International Bank, mais aussi Barclays Bank Egypt, la récente acquisition bancaire, du groupe marocain Attijariwafa Bank.

Avec cette opération Afrexim Bank a signé sa deuxième opération sur le marché international des capitaux en 2017. Au mois de mars, l'institution a mobilisé 3 milliards de yens japonais dans le cadre d'un emprunt dit Samuraï. La ressource actuellement mobilisée lui permettra en partie de refinancer une précédente obligation de 500 millions $, arrivée à maturité le 4 mai. Une autre partie des financements obtenus, sera affectée à ses différentes opérations d'exploitation.

L'institution bancaire prévoit par ailleurs de revenir rapidement sur le marché de la dette, cette fois avec l'émission d'obligations internationales. Une tournée de rencontre des investisseurs débutera dès le 8 juin 2017, dans les régions de l'Asie et de l'Europe.

La dernière émission d'obligation d'Afrexim Bank lui avait permis de mobiliser 150 millions $ au taux de 4%. Le contexte était marqué par la réserve des investisseurs sur l'Afrique. Un sentiment qui a aujourd'hui évolué chez beaucoup d'entre eux.

Source: Agence Ecofin