Pensions

an elderly man

Par pension, l’on entend un montant forfaitaire ou un paiement périodique, souvent effectué par un employeur ou un gouvernement, au bénéfice d’une personne dès son départ à la retraite ou après avoir atteint un certain âge. Les pensions sont spécialement conçues pour fournir un revenu pendant la retraite, afin de minimiser la pauvreté au troisième âge.

Les pensions peuvent être classées en deux grandes catégories:

  • Les pensions payées par le gouvernement à partir des recettes fiscales actuelles, connues sous l’appellation de régimes financés «par répartition».
  • Les régimes de pension financés à l’avance à partir des contributions versées par les employeurs et/ou des cotisations payées par les employés pendant qu’ils sont en activité. Les fonds disponibles sont investis pour payer des prestations sur une base régulière pendant la retraite. On parle alors de régimes «par capitalisation».

Au sein de cette catégorie, les pensions peuvent être offertes par les employeurs sur la base du dernier salaire de l’employé avant son départ à la retraite. On parle alors de régimes «à prestations définies» ou de régimes «salaire de fin de carrière». Les employeurs, tant du secteur public que du secteur privé, offrent généralement de tels régimes, au titre desquels l’employé est exposé aux mêmes risques que l’employeur.

Autrement, les régimes par capitalisation sont offerts par les employeurs ou des fournisseurs spécialisés (tels que les sociétés d’assurance), les prestations étant payées à partir des contributions et cotisations et du rendement des investissements, cumulés dans une caisse de retraite pendant la période d’activité de l’employé. On parle alors de régimes «à cotisations définies» ou de régimes «à cotisations déterminées» (y compris les fonds de prévoyance). Dans le cas des régimes à cotisations définies, aucune garantie n’est donnée quant au niveau de la pension payable ; l’employé assume alors la totalité du risque de marché.

La couverture universelle de la pension est rare en Afrique, tout comme dans la plupart des marchés émergents, compte tenu du pourcentage élevé des personnes engagées dans le secteur informel. En Afrique, la plupart des caisses de retraite offrent des régimes par répartition pour le secteur formel, avec un accent particulier sur le personnel de l’administration, les militaires, et les employés des entreprises étatiques. Les grandes sociétés privées offrent également des pensions à leurs employés. Le secteur informel et le secteur de l’auto-emploi ne sont pas en grande partie concernés. Selon HelpAge International, cinq pays d’Afrique subsaharienne seulement offrent des régimes non contributifs : Afrique du Sud, Botswana, Lesotho, Maurice et Namibie. L’Afrique du Sud est le seul pays du continent qui dispose véritablement d’un système de pension universel fournissant une couverture liée aux moyens de base vérifiés pour tous les hommes et toutes les femmes de plus de 65 ans et 60 ans, respectivement. Dans bon nombre de pays francophones d’Afrique de l’Ouest, la pression sur les ressources financières publiques a conduit à la cessation du paiement des prestations de retraite.

Les pays d’Afrique du Nord (Algérie, Égypte, Libye, Maroc et Tunisie) offrent généralement des régimes par capitalisation, intégrale ou partielle, couvrant le personnel de l’administration, les militaires, et les employés des entreprises étatiques. En raison de la prédominance de l’emploi dans les secteurs étatiques, les populations de ces pays bénéficient d’une couverture apparemment plus large. Les grands employeurs du secteur privé peuvent offrir des régimes à leurs employés, mais le secteur informel et le secteur de l’auto-emploi, une fois de plus, sont tenus à l’écart.

De nombreuses autorités font observer que l’Afrique bénéficie d’une fenêtre d’opportunités pour couvrir les besoins futurs dans le domaine des pensions : à mesure que baissent les taux de natalité, il y aura une «embellie démographique», avec l’entrée sur le marché de la main-d’œuvre d’une proportion élevée de la population, composée essentiellement de jeunes, et le maintien à un niveau relativement faible des ratios âge/personnes à charge. Certains pays ont commencé à tirer parti de ce phénomène démographique.